Waterfront Restaurant in Propriano • Hotel Sampiero Corso ***

Waterfront
Restaurant

Restaurant Noon & Evening

Our restaurant offers traditional cuisine all served on our waterfront terrace.

For hotel guests, we offer room with half-board (breakfast and dinner) or room with full board (breakfast, lunch and dinner).

Make a reservation

Full & half-board

  • Half-board - 39€*
  • Full-board - 62€*

* Discounted rates for children:

  • -30% for 6 to 12 year olds
  • -70% for 2 to 5 year olds
  • FREE for 0 to 2 year olds

Breakfast Buffet

To start your day well, take advantage of our breakfast buffet, which includes an abundant selection of both local and international products.

  • Open from 7:30am to 10:00am
  • 14 euros per person

Seaside Snack Bar

Enjoy a peaceful moment with your drink of choice, thanks to the exceptional view from our bar on the Valinco Gulf.

  • Cold drinks & Cocktails
  • Hot drinks
  • Snacks
  • Ice cream
Omar Famoudy - Chef cuisinier au Restaurant du Sampiero Corso à Propriano

Le Sampiero Corso accueille un nouveau chef cuisinier :

Omar Famoudy, originaire de Propriano, en Corse du Sud.

Parcours, inspiration, préférence… Omar se livre à nous dans cette interview pour nous parler un peu plus de lui et de sa cuisine.

Tout d’abord comment t’est venue l’envie de cuisiner ?

« Je ne saurais pas vraiment l’expliquer. C’est une envie que j’ai depuis tout petit. Personne dans ma famille n’est cuisinier, mais j’avais cette envie au fond de moi. Une espèce d’attraction que je ne contrôlais pas vraiment. 

Puis au fil des années, je me suis vite rendu compte que je n’étais pas fait pour les études, que l’école ne me plaisait pas vraiment. Je m’ennuyais assez et je ne me voyais pas continuer dans l’enseignement général. 

Du coup, j’ai fait un choix assez rapidement : j’ai décidé de ne pas entrer au lycée général et de choisir directement un parcours professionnalisant. Et bien entendu, j’ai fait le choix du lycée hôtelier. Je voulais confirmer cette passion pour la cuisine. 

Et c’est ce qui s’est passé, en mieux. Plus j’apprenais, plus j’y prenais goût. Et aujourd’hui encore, c’est la cuisine qui m’anime. »

Tout d’abord comment t’est venue l’envie de cuisiner ?

« À 15 ans, je décide donc de faire un parcours professionnel et je m’oriente vers l’école hôtelière du Finosello à Ajaccio pour y faire un BEP de 2 ans. Comme je le disais, plus j’apprenais plus je prenais goût à ce métier, j’ai donc décidé de poursuivre ma formation avec 2 ans de licence professionnelle dans le même centre de formation. 

Au cours de ces années, j’ai effectué 2 stages à l’hôtel le Cala Rossa et j’ai pu également partir à l’étranger pendant 6 mois, à Londres, au sein du Goring hostel.

Une fois diplômé, j’ai travaillé dans différents établissements et à différents postes. Ce qui a fini de me former et m’a fait découvrir différentes cuisines. 

J’ai eu la chance d’intégrer les cuisines d’établissements prestigieux comme la Signoria à Calvi. Mais également des brasseries très populaires, comme la Brasserie du Diamant à Ajaccio, ou bien encore le Pampaggiolu.

J’ai également pu expérimenter une saison hivernale en station de ski, à l’OPB à Cambloux et une autre saison plus douce dans le Mans à l’Avant Première.

Mais c’est au sein du Terra Cota à Propriano, que j’ai fait mes armes pendant 9 saisons, en évoluant chaque fois sur différents postes : commis, chef de partie, pâtisserie, entrées froides, salades…

Cette maison, très réputée, m’a permis de me perfectionner mais également de me rendre très polyvalent et surtout de découvrir quel cuisinier j’étais et quelle cuisine j’aimais. 

Et puis, vient l’année 2019, où je rejoins l’équipe du Sampiero Corso ! »

Pourquoi le Sampiero Corso ?

« J’ai eu la chance de passer 9 saisons incroyables au Terra cota et d’évoluer sur différents postes, ce qui m’a permis de voir et d’apprendre beaucoup de choses, mais j’avais le besoin et surtout l’envie de prendre mon envol et de voir autre chose.

Une belle opportunité c’est présentée, le Sampiero Corso m’a contacté pour devenir leur chef cuisinier. C’est un hôtel à Propriano que j’apprécie, où il fait bon vivre avec une équipe adorable ! 

J’espère que cette première saison se passera bien et qu’on réalisera de belles choses ensemble ! »

Comment définis-tu ta cuisine ?

« Simple et bonne ! Mais surtout du goût, beaucoup de goût. D’ailleurs, on retrouve plus principalement des saveurs méditerranéennes dans ma cuisine. Celle qui m’a bercée toute mon enfance. Les herbes, l’huile d’olive… on peut faire de grandes choses avec des ingrédients tout simple ! »

Quelle cuisine aimes-tu en dehors de ce que tu proposes?

« J’aime beaucoup la cuisine asiatique pour les mélanges de saveur, ce côté sucré salé que j’apprécie particulièrement.

Il y a aussi beaucoup de légumes et bouillon, avec une multitude d’épices qui laissent place à une grande créativité. »

Plutôt salé ou sucré ?

« J’aime beaucoup le mélange des deux, mais je dirai à manger salé mais à cuisiner je suis très sucré. J’aime beaucoup la pâtisserie. »

Le produit que tu aimes le plus travailler ?

« La pomme ! Je suis un grand fan de pommes. Je préfère la travailler en sucré mais en salé aussi elle apporte un vrai plus à certaines recettes. D’ailleurs je suis très fière d’une des recettes de la carte de cette saison 2019, la tarte tatin façon profiteroles, un vrai délice ! »

Qu’est ce qu’on trouve dans ta cuisine/frigo?

« Pas mal de produit de la mer, gambas, Saint jacques, pêche du jour. Et des pommes bien évidemment ! »

La recette dont tu es le plus fière ?

« Mon brownie bien évidemment, que je sers au petit déjeuner !

Sinon, mes pâtes aux gambas! Un classique dont on ne peut vraiment pas se passer. »

Comment imagines-tu tes recettes ?

« J’ai plutôt une cuisine instinctive. Je me réveille avec une envie et j’essaye de la reproduire en cuisine. Parfois c’est une réelle réussite… quelques fois j’abandonne l’idée qui avait l’air bien meilleur dans ma tête ! »

Un chef qui t’inspire ?

« J’aime bien Norbert, pour sa personnalité originale et son approche de la cuisine un peu décalée. »

Ta cuisine est-elle responsable ?

« J’essaye de limiter le gaspillage alimentaire au maximum, quitte à inventer des recettes pour le personnel, en utilisant les « restes » que l’on trouve dans le frigo.

Sinon, nous travaillons essentiellement avec des produits locaux corses et bien entendu de saison. Le responsable de l’établissement m’apporte les fruits et légumes directement de son jardin, situé à Propriano et les poissons qu’il a pêché le jour même ou bien la veille. On est sur un circuit très court et si certains légumes ne sont pas disponibles, nous nous fournissons au niveau local et nous travaillons au maximum avec des produits endémiques. »

Selon toi, qu’est ce qui fait un bon restaurant ?

« Un bon chef bien évidemment, mais surtout son équipe. Il est important de travailler dans une bonne ambiance. Ça se ressent forcement dans l’assiette.

L’emplacement est un vrai plus aussi. Il ne fait pas tout bien entendu, mais il apporte un vrai plus. Et je trouve qu’on est pas trop mal logé ici. Vous mangez dans une salle chaleureuse qui surplombe la mer. Quiétude est le maitre mot. Et quoi de mieux pour apprécier un bon repas ? »

Qu’est ce que tu aimerais changer dans cuisine ?

« Je n’ai pas envie de changer quelque chose de précis. Mais je garde cette envie précieuse de continuer à me former et à apprendre de nouvelles choses. On ne cesse jamais de s’améliorer et de se perfectionner en cuisine. On a toujours quelque chose à apprendre. C’est ce qui fait la magie de ce métier. »